«Voyage Privé» veut doubler ses capacités sur le Maroc

  • Le 1er site de ventes privées vise 120.000 nuitées en 2019
  • Fès, Casablanca, Marrakech… des destinations prioritaires

Le top management de «Voyage Privé» est en prospection dans les différentes régions du Royaume. Initiée par l’Office national marocain du tourisme (ONMT), cette opération vise l’élargissement de l’offre Maroc sur le 1er site de ventes privées de voyages. Les responsables de la plateforme online ont ainsi fait escale à Fès, avant de s’envoler pour Casablanca et Marrakech. L’Economiste revient sur les principaux objectifs de ce road show.

■ Vendre des voyages de luxe au meilleur prix

A Fès, les responsables de «Voyage Privé» ont tenu, jeudi dernier, leur premier séminaire avec les professionnels de la capitale spirituelle, Meknès et Ifrane. «Ils souhaitent avoir plus d’offres sur cette région et mieux connaître ses produits», indique Khalid Mimi, directeur de l’ONMT pour la France. Pour lui, l’Office a assuré la mise en relation entre la force de vente du premier TO online en Europe et les opérateurs du secteur. A noter que les représentants de «Voyage Privé» France, Portugal, Italie, Espagne, Angleterre, Belgique, Pays-Bas, Allemagne et Suisse sont de la partie. «Ils vont visiter les établissements et dealer avec les professionnels. Elaborer ensemble une stratégie commerciale basée sur le digital n’est pas en reste», souligne Mimi. Le but est d’assurer une présence du produit de la région sur la plateforme network. Pour les dirigeants de celle-ci, «l’ambition est de proposer à leurs 31 millions de membres, une sélection de voyages, séjours et loisirs haut de gamme au meilleur prix garanti avec des réductions pouvant aller jusqu’à -70%».

■ Discuter, échanger et contractualiser…

En effet, la force de vente du Club privé online se veut pragmatique. Son credo: discuter, échanger, et contractualiser des réservations. Concrètement, «Voyage Privé» (VP) veut passer de 70.000 nuitées vendues sur le Maroc en 2018 à 120.000 en 2019. Pour y arriver, Maxime Romon, manager du groupe pour l’Afrique et la Méditerranée, entend «diversifier la proposition de l’offre Maroc avec l’intégration du tourisme culturel, de nature et autres». Avec l’appui de l’Office, qui assure un accompagnement en communication et promotion tous azimuts (TV, médias,…), l’entreprise mettra le cap sur les destinations de Fès, Meknès, Ifrane, Marrakech, El Jadida et Essaouira. Car, à ce jour, le gros de son chiffre d’affaires est réalisé grâce à la ville ocre (plus de 25.000 voyages) et Agadir. «Chaque jour, nous suggérons des idées de voyage, en France, en Europe, autour du bassin méditerranéen ou vers des destinations lointaines, pour une nuit, un week-end ou un long séjour… pour des vacances uniques. Nos offres, rigoureusement sélectionnées et négociées par notre équipe d’experts, sont présentées en exclusivité pendant une durée limitée (7 jours en moyenne) selon le principe d’une vente privée», explique le management de la plateforme online. A noter que celle-ci a vendu plus d’un million de voyages cette année (7,8 millions depuis sa création en 2006), réalisant ainsi un chiffre d’affaires de 620 millions d’euros.

■ Une sélection des meilleurs produits

Avec plus de 110 experts du voyage, 500 collaborateurs proposant un accompagnement personnalisé, en plus d’équipes spécialisées dans les besoins du marché, VP mise énormément sur la qualité des hôtels. Ses experts ont prospecté plus de 1.000 établissements touristiques offrant des produits exceptionnels et de qualité. Pour le Maroc, leur stratégie, basée sur la vente flash, met en avant la rareté (offre exclusive), l’excellence du produit, et la séduction. Pour ce dernier volet, les équipes marketing tenteront d’intéresser les catégories socioprofessionnelles plus (CSP+), qui ont les moyens d’acheter des voyages de luxe.

■ Essaouira et Agadir, deux villes inoubliables du Maroc

Sur le site de voyage, la petite ville portuaire d’Essaouira est promue comme une autre destination du Maroc au cadre enchanteur. Le cap est également mis sur le soleil d’Agadir, au sud. «En outre, si Marrakech reste la principale destination en ce qui concerne le Maroc, il existe d’autres sites à couper le souffle et qui méritent amplement le détour», souligne VP. Pour ses responsables, Fès, Rabat et Ouarzazate figurent dans le top 5 des villes incontournables du Maroc. Et d’inviter au voyage à Fès: «Mondialement reconnue pour sa médina, la ville de Fès symbolise à elle seule le charme marocain. Classée depuis plusieurs années déjà au patrimoine mondial de l’Unesco, la médina de Fès est une des attractions touristiques les plus visitées du pays». Enfin, qui dit Maroc pense souvent au désert, Ouarzazate symbolise très bien cela en faisant office de frontière à celuici. Comparée souvent à une oasis aux portes du désert et de ses infinies dunes de sable, cette petite ville a inspiré bon nombre de films comme «La momie» ou encore «Gladiator». Il est d’ailleurs possible de faire des visites de studios cinématographiques après une balade à dos de dromadaire.