TAOUNATE : LE PNUD VEUT DÉVELOPPER DES PROJETS

Trouver de nouvelles pistes de coopération ainsi que de promouvoir le développement durable des territoires à haut potentiel naturel et culturel. C’est l’objectif des discussions entre le ministre de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire et les représentants du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Maroc qui ont effectué une visite à la province.

La province de Taounate a été choisie par les responsables des Nations Unies pour incuber des projets sociaux visant à renforcer le développement durable des territoires à haut potentiel naturel et culturel. C’est dans ce sens que Driss Merroun, ministre de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire et Philippe Poinsot, Coordonnateur des Nations Unies et représentant résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Maroc, ont tenu une réunion ce lundi 6 mars à la province de Taounate.

Les deux parties ont discuté les possibilités de concrétiser davantage le partenariat entre le ministère et le système des Nations Unies au Maroc, et ce par la définition de nouvelles pistes de coopération et la promotion du développement durable notamment celui du territoire prérifain.

Par la suite, une délégation composée de hauts responsables du ministère de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire (MUAT) et du PNUD, a effectué une visite aux collectivités territoriales relevant de la province de Taounate pour la prise de contact avec les acteurs locaux (Autorités locales, Collectivités et société civile) et prédéfinir les axes prioritaires ainsi que les perspectives de montage d’un programme intercommunal cohérent et intégré à l’instar du Programme Oasis Tafilalet (POT). Cela dit, le partenariat MUAT et PNUD a été couronné cette dernière décennie par l’exécution d’un programme exemplaire en matière de développement durable au niveau des Oasis du Tafilalet, à travers lequel plusieurs projets d’aménagement et de développement ont été mis en œuvre. Il va sans dire que de Taounate regorge de potentiel naturel et culturel inestimable. Il faut préciser que le choix de cette province n’est pas fortuit, puisque la ville a connu dernièrement des changements économiques, démographiques et environnementaux importants.