Signature d’une convention de coopération entre la Fondation Ibn Al Khatib de Fès et l’Académie Royale de Cordoue

Une convention de coopération a été conclue, jeudi dernier, à Cordoue (Espagne), entre la Fondation Ibn Al Khatib de Fès, présidée par le Pr Mohammed Mezzine, et l’Académie Royale des sciences, des belles lettres et des nobles arts de Cordoue, conduite par son directeur José Cosano. En vertu de cet accord, les deux parties s’engagent à contribuer au développement de programmes à caractère culturel et à la promotion d’activités socioculturelles dans les secteurs de la publication, des échanges d’expériences dans les domaines des recherches historiques, scientifiques, littéraires et artistiques.

Le Pr Mohammed Mezzine a salué la signature de cette convention de coopération qui ne peut durer et réussir dans ses nobles objectifs que par le maintien et le renforcement des rapports entre les personnes et les institutions. Pour sa part, le directeur de l’Académie Royale de Cordoue a loué la conclusion de cette convention pour asseoir les relations entre les deux institutions sur des bases solides fondées sur l’histoire millénaire, le patrimoine commun entre les deux villes et une vision prometteuse de l’avenir.
La conclusion de cette convention s’est déroulée au siège de l’Académie Royale, en marge de l’ouverture du Colloque international «À la rencontre de nos deux cultures : Fès-Cordoue», qui se tient du 7 au 9 novembre courant à Cordoue. Ce colloque est organisé par la Fondation Ibn Al Khatib de Fès et l’Académie Royale des sciences, des belles lettres et des arts nobles de Cordoue, en partenariat avec le Conseil régional du tourisme (CRT) de Fès-Meknès, la commune de Fès et la Fondation Paradigma de Cordoue, rappelle-t-on. Le vice-président de la commune de Fès chargé des affaires culturelles, Hassan Mouhib, a, pour sa part, exalté la tenue de ce colloque qui traduit les relations historiques millénaires existant entre Fès et Cordoue, saluant la signature de la convention de coopération entre les deux institutions qui augure d’un avenir radieux et prometteur entre la cité idrisside et capitale intellectuelle et spirituelle du Royaume d’Espagne et la ville de Cordoue.

Le président délégué du CRT de Fès-Meknès, Yasser Jawhar, a indiqué, de son côté, que la participation des professionnels du tourisme à ce colloque international a pour objectif de faire la promotion touristique de la médina de Fès qui a bénéficié de la Haute Sollicitude de S.M. le Roi Mohammed VI, soulignant que cette promotion ne peut réussir sans l’apport des universitaires et des chercheurs dans le domaine du patrimoine commun entre les deux cités millénaires. Les coordinateurs entre l’Académie Royale de Cordoue et la Fondation Ibn Al Khatib, Maria Jesus Viguera et Manuel Gahete Jurado, ont apprécié à sa juste valeur ce colloque international qui s’inscrit dans l’histoire, la culture et le patrimoine partagé entre les villes séculaires de Fès et de Cordoue. Il convient de signaler que la vice-présidente de la commune de Fès, chargée des relations extérieures, Btissam Dahmani Idrissi a remis des invitations au directeur de l’Académie et aux coordinateurs entre la Fondation Ibn Al Khatib et ladite Académie pour participer au Forum économique de Fès-Meknès, qui sera organisé au début du mois de décembre à Fès, avec la participation des représentants des villes jumelées avec Fès et des opérateurs économiques étrangers.