Sefrou: Première édition du Festival du tourisme de montagne à Tazouta

La première édition du Festival du tourisme de montagne aura lieu, du 22 au 24 août, dans la commune rurale de Tazouta relevant de la province de Sefrou. Initiée par l’Association «Mdez» pour le développement touristique (AMDET) sur le thème «Faisons du tourisme un levier de développement local», cette manifestation artistique et culturelle a été dictée par l’importance du tourisme de montagne dans l’économie nationale, le développement durable et la valorisation du patrimoine naturel et humain. L’association organisatrice du Festival, que dirige Omar Azizi, un professionnel du tourisme, souhaite faire de la région montagneuse de Tazouta «une destination touristique» s’inscrivant dans le cadre d’une entité territoriale spécifique qui sera le reflet «d’une marque touristique» montagneuse riche en diversités patrimoniales, culturelles et naturelles, ainsi qu’en activités sportives et récréatives. L’association «Mdez» s’est aussi fixé pour objectif de promouvoir le tourisme de montagne et la découverte du riche patrimoine culturel amazigh, selon Omar Azizi. «La montagne, riche en diversités culturelles et en ressources naturelles, doit être développée et valorisée pour assurer l’essor social et économique de la population», a-t-il indiqué. En plus des jeux de Tbourida, des soirées de variétés artistiques, des expositions de produits du terroir et d’articles d’artisanat du Maroc et d’autres régions du monde, le programme du Festival prévoit une exposition d’arts plastiques axée sur les charmes de la montagne, des dégustations des saveurs culinaires locales et des compétitions sportives, dont un tournoi de rugby à sept et un concours de tir aux plateaux. Des tables rondes et des ateliers encadrés par le Conseil régional du tourisme (CRT) de Fès et par la Délégation régionale du tourisme, portant sur les possibilités de promotion du tourisme des zones montagneuses, figurent également au programme de cette manifestation. Ce premier Festival de Tazouta revêtira, en fait, un caractère purement touristique où s’entremêlent le mythique, le mystique, l’artistique et le savoir, dans l’espoir de conférer à la région de Tazouta, nichée aux confins du Moyen Atlas, une dimension culturelle et touristique qui dépassera les frontières du pays.