Meknès, le “Versailles” du Maroc

 Le grand Sultan Alaouite Moulay Ismaïl associa Meknès à son destin dès 1672 et décida d’en faire la plus belle des villes impériales et la capitale du Royaume.

Cité impériale, Meknès a connu son heure de gloire au 17ème siècle sous le règne de Moulay Ismaïl (l672-1727), souverain de la dynastie alaouite. L’ayant choisi pour capitale, il y fit élever des remparts de 40 km de long, autour de sa cité impériale et ses grandioses monuments: palais, mosquées, jardins, bassins, greniers, écuries pouvant abriter 12 000 chevaux, silos à blé, que l’on considère aujourd’hui encore comme des prouesses. Exemple de Dar el-ma, le «palais de l’eau», avec ses immenses silos voûtés de forme mauresque.

Il en fit une impressionnante cité de style hispano-mauresque ceinte de hautes murailles percées de portes monumentales, mariage harmonieux des styles islamique et européen du  Maghreb du XVIIème siècle , ce qui lui a valu le nom « Versailles du Maroc » du temps de Louis XIV.

La médina de Meknès est splendide avec ses couleurs riches, ses médersas, ses places et ses boutiques d’artisans, ses souks pour lesquels un important travail de restauration a été réalisé pour sauvegarder ce patrimoine, témoin d’un passé glorieux.

La ville européenne «Le petit Paris» fondée par les Français au début du siècle dernier séduit également avec son art déco. Les paysages environnants de Meknès proposent  une invitation à la découverte de Moulay Idriss avec sa blancheur contrastant avec l’immensité ocre des derniers contreforts du Rif et de Volubilis, ville romaine avec ses maisons dédiées aux travaux d’Hercule, à l’Ephèbe, au Cortège de Vénus, de Dionysos et des Quatre Saisons ou d’Orphée, son capitole, son arc de triomphe et son forum.

Meknès n’en finira  jamais de faire rêver.

Histoire de Meknès

La ville fut fondée au Xème siècle sous le nom de Meknassa ez Zeïtoun par Zénète Meknassa, grande tribu berbère originaire de l’Oriental.

Au VIIIème siècle, la région de Meknès a connu la naissance de la première dynastie du Maroc, les Idrissides (786 à 917, fondée par Moulay Idriss 1er, descendant du Prophète Sidna Mohammed.

 

Au XIème siècle, les Almoravides fortifièrent la ville conquise par les Almohades qui y construisirent mosquées, hammams (bains maures) et kasbahs. Meknès vécut alors une période de prospérité qui sera relayée par l’avènement des Mérinides.

De nombreux monuments seront également édifiés sous le règne de cette dynastie dont un palais royal et la fameuse médersa Bou Inania.

Aux Mérinides succéderont les Ouatassides au XVème siècle. L’arrivée de la dynastie Alaouite marqua un tournant dans l’histoire de Meknès. Dés 1672, Moulay Ismaïl associa Meknès à son destin et décida d’en faire la plus belle des villes impériales et la capitale du Maroc.

Surnommé le « Louis XIV marocain », 50 ans durant, il fut construire palais, mosquées, greniers, écuries, bassins, jardins et kasbahs voulant lui donner un extraordinaire essor et en faire une capitale reconnue mondialement.

Les murailles entourant la ville ancienne, sont percées de majestueuses portes richement sculptées et ornées de constellations (faïence et mosaïques). La porte de Bab Mansour est la plus grande et la plus belle des édifices arabo-mauresques.

Sous le règne de son fils, Sidi Mohammed ben Abdallah (1757 – 1790), Meknès s’enrichit de plusieurs monuments : mosquées, mausolées et le palais de Dar Beïda, siège actuel de l’Académie Royale Militaire.

En inscrivant Meknès sur les rejestres du Patrimoine Mondial de l’Humanité, l’U.n.e.s.c.o avait en tête le formidable ossuaire de murailles et de Palais que la ville doit au règne du Sultan Moulay Ismail

Monuments Historiques

  • Bab Mansour, Place el Hedim
  • Grenier et écuries (Hri Souani Ou Roua)
  • Bassin Agdal (Sahriji Souani)
  • Palais Dar El Makhzen
  • Prison de Cara (Silos souterrains)
  • Koubat Al Khayatine (Salle des Ambassadeurs)
  • Bab El Khémis
  • Foundouk El Hanna
  • Le Haras
  • Ksar Mansour 
  • Mausolée Moulay Ismaïl
  • La Mosquée Nejjarine
  • La Grande Mosquée
  • Jamaâ Roua
  • Mausolée Cheikh El Kamel
  • Musée Dar Jamaî
  • Medersa Bouanania
  • Medersa Filalia
  • Place Lalla Aouda
  • Place Lahdim
  • Jardins Suspendus
  • Golf Royal
  • Jardins El Haboul
  • Vue Panoramique 
  • Volubilis
  • Moulay IDriss Zerhoune
  • Circuit «Chaîne de Zerhoune»

Mosquées

Il existe une centaine de mosquées dans la ville de Meknès, dont les plus anciennes sont :

Jamaa El kbir, Mosquée Lalla Ouda, Mosquée Berdaïne, Mosquée Zitouna, Mosquée Najjarine, Mosquée Jamaa Roua, Mosquée Sidi Saïd, Mosquée Khadra, Mosquée Sidi Keddour el Alami

LIEUX DE CULTE

  • Catholique Eglise Notre Dame, Av. Mohammed V
  • Israélite

– La Synagogue au quartier Riad

– La Synagogue de la rue Mohamed Meknassi «ex rue Ghana» Hamrya.