Le typique palais Dar Jamai (Meknès), construit en 1882

Le palais Dar Jamai (Meknès), construit en 1882, est typique des habitations de la haute bourgeoisie marocaine du XIXème siècle.

Meknès se distingue par l’aspect gigantesque et volumineux de ses remparts dont la hauteur atteint 15 m. Selon l’UNESCO, elle est considérée comme un témoin exemplaire des villes fortifiées du Maghreb. Il s’agit d’un bien représentant de façon remarquablement complète la structure urbaine et architecturale d’une capitale nord-africaine du XVIIe siècle, alliant de façon harmonieuse des éléments de conception et de planification islamiques et européennes.

Le nom de Meknès est intimement lié à Moulay Ismail le grand sultan Alaouite. Celui-ci, hanté de la gloire de Louis XIV et des merveilles de Versailles, arrêta un plan majestueux de monuments et de jardins qui font de Meknès une ville unique parmi ses rivales musulmanes. Un voyageur, qui avait visité les ruines de l’Occident et de l’Orient, le pays des Turcs et des Grecs, le disait : «Nous n’avons jamais rien vu de pareil, ni parmi leurs constructions actuelles, ni dans celles de leur passé. Les constructions réunies des princes des dynasties islamiques ne pourraient égaler celles qu’a édifiées ce glorieux sultan Moulay Ismaïl».