Le musée Batha de l’art de l’islam

Musee-dar-batha

Le musée Batha de Fès, dont le chantier a été entamé en mai. “Les travaux concernent notamment la consolidation du bâtiment et sa restauration, mais également la refonte de l’étanchéité et de l’électricité. Le bois sculpté de trois salles, qui date de 300 ans, va être restauré”, indique le président de la Fondation nationale des musées.

Renforcer l’identité Cette remise au goût du jour, qui a nécessité une enveloppe d’une dizaine de millions de dirhams, comprendra également la création d’espaces d’accueil, d’une nouvelle scénographie et de panneaux signalétiques. Le parcours muséal sera redéfini.

Ce musée, sera rebaptisé. A son ouverture, il s’appellera le musée Batha de l’art de l’islam. “Nous souhaitons renforcer l’identité des musées afin qu’ils soient complémentaires entre eux”, souligne Mehdi Qotbi, qui estime que le nom de chaque musée devra désormais “être en adéquation avec le lieu où il se trouve ainsi que les collections qu’il présente au public”.