Le MARRIOTT s’étend au delà de FÈS

Un important plan d’expansion  s’étendant sur 5 ans a été finalisé par Marriott en vue de multiplier le nombre d’enseignes au Maroc d’ici 2022

Plus d’un an après la reprise du Jnan Palace de Fès, le Marriott dresse le bilan de son contrat de gestion signé avec la CDG et se projette dans l’avenir. Lors d’une rencontre avec la presse organisée à Fès, le DG Gerald Moutte, une nette progression au Maroc et en Afrique est actuellement constatée avec une douzaine de contrats qui ont été signés dans l’objectif d’étendre le réseau des hôtels gérés par la marque. «Un plan d’expansion qui s’étale sur 5 ans a été adopté et devra permettre au Marriott d’être présent au sein d’autre villes, comme Rabat et Agadir avec deux unités chacune», indique Moutte qui ajoute que pour l’établissement actuellement géré, les indicateurs sont plutôt satisfaisant avec un taux d’occupation qui dépasse 35% entre octobre et novembre 2017.

Le renforcement du transport aérien est aussi une variable qui rassure avec 12 destinations nouvelles qui sont assurés et qui permettent à l’établissement de maintenir la cadence de son taux d’occupation. Avec un nombre de 244 chambres, l’hôtel 5 étoiles le plus grand de la ville veut aussi capitaliser sur sa salle de conférences de 1.300 places en vue de se positionner davantage dans le tourisme d’affaires.

Il est à noter que la part du digital dans les réservations est en hausse continue avec une fourchette de 25% à 35% selon le directeur commercial Ayman El Kayssouni, qui ajoute que le reste de la clientèle provient des TO. La gestion qui a été assurée jusqu’à présent a montré aussi que les besoins en ressources humaines qualifiées s’est fait sentir, «ce qui est une bonne chose pour l’emploi», indique El Kayssouni. Il est à rappeler que le système de fidélité qui a été mis en place commence à donner ses fruits, selon le management de cette unité hôtelière centrale au sein de la région, notamment pour les familles en vacances.