Le CRT Fès optimiste jusqu’au bout

Quorum atteint, le CRT Fès a tenu le 10 Décembre 2019 son A.G.O et son A.G.E sous le signe du consensus et de la transparence responsable.

Après l’allocution de bienvenue d’Aziz Lebbar, Président du CRT Fès, ce fut au tour de Dr Hafid Ouchchak, Secrétaire Général, de prendre la parole et de faire un tour d’horizon complet sur les actions menées par le conseil durant cette année, insistant sur les efforts déployés au niveau national et international pour repositionner la destination Fès.

À l’image de cette opération médiatique organisée avec brio du 1er au 3 Mars 2019, qui a réuni plus de 150 journalistes représentant la presse écrite, audio-visuelle, hebdomadaire, mensuelle outre des blogs et influenceurs. Un énorme succès tombé à pic pour mettre en valeur la restauration habile et minutieuse des 27 monuments historiques et patrimoniaux de la médina de Fès. Tout en insistant sur les participations du CRT au Top Résa Paris 2019, FITUR Madrid, WTM de Londres et Berlin, considéré comme la Bourse du Tourisme. Participations aux retombées bénéfiques pour une destination à vocation culturelle. Hafid Ouchchak a parlé du travail de fourmi accompli au niveau administratif et collectivités territoriales pour encourager l’investissement dans les projets hôteliers notamment à Oued Fès, Golf City, ce qui contribuera à l’augmentation de la capacité litière, talon d’Achille du tourisme local voire régional.

Ensuite, il a salué les visites effectuées par des membres du CRT d’abord à Grenade et Malaga, qui ont abouti plus tard au projet de lancement d’une ligne aérienne entre Malaga – Agadir – Fès ( Rayanair ). Et à Cordoue dans le cadre d’un voyage culturel sanctionné par l’échange d’expériences dans le domaine du patrimoine touristique.
Pour sa part, le Président délégué Yassir Jawhar, a appelé tous les professionnels du secteur à mettre la main dans la main et à conjuguer leurs efforts pour continuer à aller de l’avant, soulignant au passage que les résultats obtenus sont le fruit de l’effort collectif. Ce qui s’est traduit lors du premier semestre 2019 par 373.000 unités, soit une augmentation de 1% alors que l’on ne dépassait pas les 150 à 200.000 nuitées les années précédentes. Quant au taux moyen d’occupation, Yassir JAWHAR a indiqué qu’il est passé à 40% au lieu de 32 à 36% auparavant. Et d’ajouter « …Nous devons travailler à améliorer la qualité, Monsieur le Wali de la Région ne cessant de nous interpeller à ce sujet …».

Par ailleurs, le Président délégué s’est tourné vers les investisseurs pour qu’ils s’impliquent dans le Plan de Développement Régional (P.D.R) afin de contribuer à l’émergence de nouvelles structures d’hébergement, A ce sujet, il a annoncé la création prochaine d’une zone touristique à Fès dont le budget est déjà ficelé par les pouvoirs publics.

Une zone, qui verrait dans un premier temps la construction d’un Palais des Congrès et celle de deux unités hôtelières d’une capacité totale de 3000 lits. Cependant, il a rajouté que l’objectif visé par ce chiffre de 30.000 lits et de permettre à la destination Fès de se positionner dans la concurrence internationale.

Premium Travel News