La pandémie du Coronavirus – Covi19, n’épargne aucun secteur, et celui du tourisme en particulier est durement touché.

A Fès, tout les acteurs économiques du secteur touristique : agences de voyages, transporteurs touristiques, restaurateurs, guides et accompagnateurs de tourismes, maisons d’hôtes, riads et artisants, essayent pour le moins de sortir de cette crise exceptionnelle.
En parallèle, des corps de métiers et des commerces ont cessé leurs activités.

C’est dans cette optique et afin de limiter les pertes, que M. Aziz Lebbar, opérateur économique et président du Conseil Régional du Tourisme de Fès attire l’attention du GBPM et l’invite à se conformer à l’accord intervenu avec le Comité de veille Économique et la Banque Centrale concernant la période de grâce qui doit se traduire par des reports des échéances de crédits de 3 mois voire 6 mois ou de rééchelonnement de crédits sans intérêts supplémentaires.

Porte-parole de tous les professionnels du tourisme à Fès, le Conseil Régional du Tourisme se positionne en défenseur légitime d’un secteur fragilisé.

En bons responsables, les professionnels veulent croire en l’engagement des banques et autres organismes de crédits en attendant la sortie de crise afin de maintenir les emplois de leurs salariés.