La culture de l’oignon a son festival à El Hajeb

la-culture-de-loignon-a-son-festival-a-el-hajeb

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, Mohammed Sadiki, a présidé mardi 25 octobre à El Hajeb la cérémonie d’inauguration de la troisième édition du Festival national des oignons sous le thème « La culture de l’oignon et les opportunités de valorisation », en présence du gouverneur de la province d’El Hajeb, des acteurs locaux et des professionnels du secteur agricole.

L’édition 2016 est organisée du 25 au 26 octobre sous l’égide du département d’Aziz Akhannouch en partenariat avec l’Association des producteurs et exportateurs de l’oignon d’El Hajeb, le Conseil régional de la région de Fès-Meknès, la province d’El Hajeb et la Chambre régionale d’Agriculture de Fès-Meknès.

L’oignon figure parmi les principales cultures maraîchères du Maroc et joue un rôle économique très important : il bénéficie d’une forte demande sur le marché national et s’intègre facilement dans une rotation céréalière. Cette culture, deuxième après celle de la pomme de terre, représente 12 % de la superficie nationale occupée par les cultures maraîchères, qui est de l’ordre de 260 000 hectares. Les rendements moyens peuvent atteindre 30T/ha en bour et 50T/ha en irrigué.

La production nationale en oignons s’élève à 900 000 tonnes. Plus précisément, la production de cette plante au niveau de la région Fès-Meknès est de l’ordre de 455 820 tonnes, soit 54 % de la production nationale. A l’échelle de la région, la province d’El Hajeb occupe la première place avec 61 % de la superficie, suivie de la province de Fès (12 %) puis celle de Meknès (10 %).