La cité spirituelle prépare son Festival international de danse

festival-international-de-danse

«Danses de joie» est le thème du dixième «International Fès Dance Festival» qui se déroulera du 14 au 17 décembre 2016 au théâtre du cinéma «Boujloud» dans l’ancienne médina de Fès. Organisé par l’Association «Babylon Cult-Art» (Création sans frontières) avec le soutien du ministère de la Culture et en partenariat avec la commune de Fès, l’école des arts «Classica», l’Association «Les amis de Fès», la Fondation club du livre au Maroc et le Café Clock, cette dixième édition enregistrera la participation d’artistes du Maroc, de Tunisie, d’Espagne, de France et de Hongrie.

Selon un communiqué, le Festival sera agrémenté de spectacles chorégraphiques multi styles avec au menu du hip-hop contemporain, du flamenco, des danses amazighes, de la fusion tribale et de la danse contemporaine et orientale.

Le programme prévoit aussi des ateliers de danse à «Classica» en faveur des passionnés et une table ronde au «Café Clock» sur le thème «La danse, source de joie et de détente».
L’ouverture du Festival est programmée pour le 14 décembre, au Cinéma «Boujloud» avec une danse «À la recherche du bonheur» (hip-hop). La manifestation se poursuivra le 15 décembre avec la table ronde «La danse comme source de joie et de détente» et une soirée de danse contemporaine avec des groupes de Hongrie et de France. Le programme prévoit, pour le 16 décembre, des danses amazighes «Noces», suivies du spectacle «Le souffle de la terre» avec Belly Dance Fantasy, Oriental fusion, Tribal et Flamenco d’Espagne.

En clôture, le 17 décembre, au cinéma Boujloud, le public sera invité à apprécier des spectacles chorégraphiques avec une danse «Al Kaada» du Maroc et la compagnie Col’Jam (Maroc et Tunisie), puis le spectacle «Noyades» avec danses orientales contemporaines et la compagnie Charaf du Maroc. Selon le directeur du Festival, Aziz Al Hakim, poète, écrivain, chorégraphe et président de l’Association «Babylon Cult-Art», cette manifestation artistique internationale se veut «un espace de rencontres et d’échanges artistiques et culturels entre les chorégraphes de plusieurs pays et d’horizons divers».