La petite Suisse du Maroc

La petite Suisse du Maroc

Elle porte un surnom qui lui est bien propre au Maroc : la petite Suisse. Mieux ! En 2013 cette petite ville de 30.000 habitants, située dans le Haut Atlas a été classée deuxième ville la plus propre au monde . Chef lieu de la Province d’Ifrane dans la région administrative de Fès – Méknes . Son potentiel touristique est énorme tant les sites et autres endroits sublimes qui entourent la ville sont exceptionnels et d’une rare beauté. C’était l’un des endroits préféré du défunt Roi Hassan II qui venait souvent en villégiature ou pour skier dans son Palais Royal situé sur les hauteurs de la ville, juste en face de la Prairie des Amours.   C’est un beau palais, fleuri et très grand, mais seule l’une des parties du toit d’un des bâtiments est visible. La beauté de cette contrée réside dans ses diversités de paysages contrastées dans une ambiance calme où la pureté de l’air aux odeurs parfumées d’essence du cèdre et du Thuya embaume les âmes des visiteurs. Eu égard à sa situation géographique, Ifrane a de tout temps été un centre d’estivage pour les colonies de vacances et un lieu de dépaysement pour les visiteurs et ce depuis fort longtemps.

Nombreux sont les sites à visiter dont notamment :

Parc national d’Ifrane

Parc national d’Ifrane

La plus grande forêt de cèdres au monde se trouve dans ce Parc dont la biodiversité représente un énorme atout pour la région. Plusieurs lacs ou Dayats pullulent dans les environs : Dayat Aoua, Dayat Ahechlaf, Dayat Ifrah, Dayet Afennourire, le Parc de Tizquite, le Val d’Ifrane, les sources de Ain Vitel entre autres. Ce Parc est également l’un des plus représentatifs par ses paysages d’une beauté exceptionnelle. C’est un endroit préféré des randonneurs et des pêcheurs en eau douce, ainsi que des singes de Barbarie, une espèce en voie de disparition mais qui survit grâce aux visiteurs qui les nourrissent.

Le lion d’Ifrane

Le lion d’Ifrane

Il trône majestueusement au centre ville et reste l’un des emblèmes de la cité. Il est certainement l’un des plus photographiés dans toute la région. L’auteur de cette sculpture en pierre, qui date de la seconde guerre mondiale est attribué, tantôt à un prisonnier allemand, tantôt à un français, le girondin Henri Moreau.

Le refuge des cascades

Le refuge des cascades

En allant vers la Zaouia Moulay Abdessalam à une dizain,e de kilomètres dela ville, vous découvrirez le site enchanteur du refuges des cascades. Quand les neiges du Haut atlas commencent à fondre , les cascades sont plus majestueuses. Un endroit idéal pour le piquenique, ou pour se rafraîchir lors des fortes chaleurs.

Le parc principal d’Ifrane

De nombreux parcs et espaces verts entourent la ville. L’un des plus fréquentés reste le parc du centre ville , appelé «  la Prairie des Amours » qui fait face au Palais Royal . Il est entouré d’immenses arbres et de fleurs et est doté de pistes pour la promenade. Un endroit parfait pour la détente.

Les sources de l’oued Oum Rabii

Les sources de l’oued Oum Rabii

Elles sont au nombre de sept et constituent la naissance du plus grand fleuve du Maroc. Le site est splendide et ses visiteurs sont nombreux. Des petits restaurants de sont ipmplantés dans ce décor et offre une multitude de plats à base de produits du terroir.

Il esrt recommandé de s’y rendre au printemps, entre mars et Mai  ou le temps est plus agréable.

Les plans d’eau

Plan d’eau Zerrouka :situé à la sortie de la ville, il alimente Ifrane en eau potable et reste l’endroit rêvé des pêcheurs en eau douce.

Plan d’eau d’Ain Mersa : Endroit situé à 7km de la ville et qui attire des visiteiurs en quête de ressourcement et d’inspiration

Plan d’eau de Sidi Mimoun : Il fait partie du circuit des lacs et reste une étape privilégiée. Situé à une vingtaine de kilomètres de la ville.

Plan d’eau d’Amghass : situé à 26 km d’Azrou, deux parmi le chapelet de plans d’eau aménagés sur cet oued, pour le plaisir des pêcheurs de salmonidés.

Université Al Akhawyn

Elle se trouve en plein milieu d’une végétation luxuriante. Elle a été créée en 1993 et reste l’une des plus importantes du Maroc. Les plus grandes élites sont passées par là  . Elle dispose de tous les équipements dignes des plus grandes universités mondiales y compris sa propre mosquée. Elle est la fierté de la cité.

Michlifen.

La  station de Ski

Michlifen. La station de Ski

C’est l’une des plus belles stations de ski du Royaume situé dans le Moyen Atlas à quelques km d’Ifrane. Elle se trouve dans un immense cratère d’origine volcanique à 1800m d’altitude. En période de fortes neiges, elle ne désemplit pas, notamment lors de vacances scolaire d’hiver. Des familles viennent pour skier au plus grand bonheur des enfants. Elle est constituée de 5 pistes skiables et est entourée d’une immense et superbe cédraies.

Source Vittel

Egalement un endroit féérique, fréquentée par les touristes, pour des piqueniques. Il est traversée par une petite rivière, parfois poissonneuse.

La ferme piscicole d’Azrou

La ferme piscicole d’Azrou

 C’est une ferme piscicole privée à Ain Aghbale qui élève des truites arc en ciel et le saumon, ainsi que les filets fumés .

Outre ces sites touristiques, qui restent parmi les principales attractions, Ifrane compte :

  • 41 sites à fort intérêt naturel (cascades, lacs, sites géologiques, belvédères, espaces forestiers …)
  • 8 sites d’héritage (Cathédrale, Rocher Akchmir, Koudiat…)
  • 5 sites de récréation (Jardins, Places…)

Produits du terroir

Ifrane regorge de produits du terroir d’une excellente qualité. On y trouve notamment la production de légumes et  fruits (Cerises, prunes, pommes, figues, nectarines, pêches, amandes, poires…) petits baies rouges: framboises, fraises, miel, plantes aromatiques et médicinales, eaux florales.  Production de confiture et compotes de cerises et de prunes. On peut aussi déguster de bons plats aux morilles, de truite de l’Atlas, viande de caprins…..

Arts populaires

Amazigh, les troupes Ahidous .

Artisanat

tissage de tapis, Hanbal, babouches, tentes berbères, sculpture sur bois, fer forgé…)

Histoire

Ifrane a connu une présence humaine durant la période néolithique, en atteste les grottes , comme celle de Tizquite et les sites archéologiques où fûrent découvert des vestiges. Durant la période contemporaine, la région sera habitée plus tard par une population issue de deux grandes tribus berbères , à savoir, les Ait Mguild et les Ait Mrir et une partie des Aït Seghrouchen, tribus nomades qui se déplacent entre les pâturages verdoyants de Timahdite et Azrou jusqu’aux confins du pays Zayanes.

Géographie

Ifrane, est le chef-lieu de la province d’Ifrane dont la superficie est de 3 573 km² et qui est administrativement composée de deux municipalités (Ifrane et Azrou), cinq caïdats (Tizguit, Dait Aoua, Ain Leuh, Timahdit et Irklaouen) et huit communes rurales (Tizguite, Dait Aoua, Ain Leuh, Sidi El Mekhfi ou Sidi Addi, Timahdite, Ben Smim, Oued Ifrane et Tigrigra. Selon le nouveau découpage administratif, la province fait partie de la région de Fès-Meknès.

Climat

Ifrane bénéficie d’un climat très humide et tempéré   Le versant nord des montagnes du Moyen-Atlas est en effet la région la plus arrosée du Maroc après la chaîne de montagnes du Rif. Les précipitations ont lieu essentiellement en hiver.  En hiver il neige beaucoup sur la ville.

Photos