FÈS, PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO


Ville mère du Maroc, doyenne des villes impériales, gardienne de la foi, capitale spirituelle, culturelle, artistique et scientifique, les qualificatifs ne manquent pas pour exprimer toute la richesse et la beauté de cette ville fascinante. Espace historique et authentique, la médina de Fès conserve ancré dans ses murs et ses dédales l’héritage marocain.

Ville mémoire aux mille et une facettes, Fès recèle de nombreux édifices religieux (mosquées, mausolées, temples, synagogues etc.), ainsi qu’un grand nombre de monuments historiques (borjs, medersas, fondouks, Riads etc.).

Elle abrite entre autres, la première université du monde Arabe : la mosquée, université et bibliothèque Al Karaouine, qui a été construite en 857 par une riche héritière Kairouanaise, Fatima Al Fihri Classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité à part entière par l’UNESCO depuis 1981, cette « ville musée » a su maintenir, au fil du temps, ses traditions. Elle est en mesure d’offrir à ses hôtes un véritable voyage des sens : une culture historique, une authenticité immuable, une gastronomie de renom, un patrimoine tant matériel qu’immatériel riche et variée, etc. Une expérience à vivre et à renouveler dans la ville et ses régions. De par sa situation géographique, au carrefour des cultures et des civilisations et de sa force historique traversée par les influences arabo-andalouses, Fès a fait l’étalonnage d’une culture diversifiée dans tous les domaines : l’architecture, la philosophie et la théologie, l’artisanat, la gastronomie, la musique, les sciences, etc.

Construite en 789 par Idriss Ier, Fès est la plus ancienne des cités médiévales du monde musulman et constitue aujourd’hui l’une des plus grandes médinas parmi les mieux conservées au monde. Plus de 9 000 ruelles tortueuses qui la composent constituent un plan d’urbanisme inchangé depuis le XIIème siècle où la vie quotidienne continue d’être rythmée par l’activité incessante des artisans et commerçants. Fès demeure un espace multiculturel où différentes cultures coexistent depuis toujours. D’origine berbère, Fès a accueilli des arabes, des andalous, et plus récemment des occidentaux (protectorat franco-espagnol). Musulmans, juifs, et chrétiens y ont vécu ensemble dans la tolérance et l’harmonie totale. C’est là où a commencé le dialogue des civilisations dans cette ville de rencontres des populations.

C’est en participant aux nombreuses manifestations culturelles programmées (Festivals, moussems, concerts, colloques, etc.) et en empruntant les différents circuits de la médina que vous pourrez mesurer toute la richesse culturelle de la cité médiévale.