Fès-Médina: Un pylône d’antenne réseau menace le patrimoine ?

“Borj El Kawakib”. Retenez bien ce nom. Il s’agit du seul monument qu’on peut visiter sans pour autant s’introduire en médina. Il surplombe la vieille cité de Fès. Sa restauration a nécessité 6 millions de DH. Lors des travaux, le Roi avait visité ce chantier au moins trois fois. Depuis quelques jours, un pylône d’antenne réseau cellulaire est installé à proximité dudit monument évoquant de vives réactions de la part des touristes et défenseurs du patrimoine. Ces derniers se demandent “comment les responsables de la ville ont donné leur accord pour une telle installation aussi moche que dérangeante pour le paysage de la médina?”.

Certains affirment que les travaux d’implantation dudit pylône auraient endommagé une partie de la muraille. Face à cette situation, Mohamed Laarej, ministre de la Communication et de la Culture, devait se rendre hier sur place pour constater les dégâts. A noter que Laarej a une grande sensibilité pour les sites patrimoniaux qui constituent une partie de notre histoire. “Il faut les préserver et les ouvrir aux visiteurs marocains et étrangers… J’ai été ravi de faire découvrir le site archéologue du Lixus, près de Larache, aux patrons de presse. Une enveloppe de 15 millions de DH est débloquée pour la réhabilitation de sa première tranche”, a confié le ministre.