Fès: La capitale spirituelle prépare son Festival des arts du patrimoine musical

art du malhounL’art du malhoun sera à l’honneur durant cette première édition.

Le Festival des arts du patrimoine musical authentique de Fès aborde sa première édition, dont le coup d’envoi sera donné le 15 août prochain.

La capitale spirituelle du Royaume abritera, du 15 au 17 août, la première édition du Festival des arts du patrimoine musical authentique organisé sur le thème «Délectation et utilité». Initié par l’Association Sidi Thami El Mdaghri, ce Festival, qui aura pour cadre le complexe culturel municipal «Al Hourria», se veut une opportunité pour valoriser, sauvegarder et perpétuer un héritage culturel et artistique ancestral.

Cette manifestation, qui bénéficie du soutien du ministère de la Culture, sera marquée par l’organisation de concerts de musique traditionnelle et spirituelle, avec la participation de l’orchestre de Sidi Thami El Mdaghri sous la présidence de l’artiste du malhoun Mohammed Soussi et des troupes Hmadcha, Ahl Tourat, Dakka Chaabia, Jilala, Gnawa, d’un ensemble de l’art «Griha» et d’autres genres de la chanson patrimoniale populaire qui reflète les facettes de l’identité et de la diversité culturelle et artistique marocaine. Au programme de ce Festival, premier de son genre à Fès, figurent aussi des conférences scientifiques et intellectuelles embrassant divers genres du patrimoine musical, ainsi que l’organisation d’un concours de mémorisation et d’interprétation des Qassida de l’art du malhoun au profit des jeunes, avec l’octroi de prix d’encouragement aux plus méritants.

«Approches soufies dans le chant populaire : cas de l’art du malhoun» sera le thème principal des débats prévus par les organisateurs avec la participation des chercheurs Noureddine Benchamas, Rachid Bennani, Mohammed Benali, Mohammed Soussi et Abdeljalil Kharchafi (modérateur).

Outre les concerts, les conférences et la compétition pour jeunes chantres, le Festival rendra hommage à l’artiste Abderrahim El Amrani, mokaddem de la tariqa hamdouchia.