Et de sept pour le festival national des Arts d’El Aïta Jabalia

La 7e édition du Festival national des Arts d’El Aïta Jabalia revient pour une 7e édition. L’événement se tiendra du 12 au 14 juillet à Taounate, à l’initiative du ministère de la Culture et de la Communication. Cette manifestation culturelle et artistique, qui vise à préserver et mettre en valeur le patrimoine culturel national, sera marquée par l’organisation d’une panoplie d’activités, dont des soirées artistiques.

Encore cette année, les organisateurs ont programmé des troupes d’El Aïta Jabalia appartenant aux différentes régions montagneuses du royaume où est pratiqué cet art populaire authentique. La soirée d’ouverture réunira ainsi sur scène des troupes de Taounate, Chefchaouen, Larache, Tétouan, Tanger, Ksar Lekbir et Ouezzane, qui présenteront ensemble une symphonie nationale d’El Aïta Jabalia.

Dans la même soirée, le public pourra apprécier la prestation de l’ensemble Ouled El Bouazzaoui. Cette édition est également placée sous le signe de l’ouverture sur la culture africaine. Une fusion inédite mariant patrimoine musical africain et Aïta El Jabalia sera présentée au public, lors de la deuxième soirée. Cette production réunit des troupes artistiques de Taounate et d’autres venues spécialement du Ghana, du Sénégal, du Gabon et du Mali.

L’expérimentation artistique se poursuivra avec un autre mélange entre El Aïta El Jabalia et la chanson rifaine. La ville de Taounate vibrera, par ailleurs, aux rythmes des mélodies dansantes de l’artiste Khadija Atlas, de l’orchestre Said Senhaji et de l’ensemble de Hanane Zerhouni.

Le Festival national des Arts d’El Aïta Jabalia, initié en partenariat avec la province de Taounate, les Conseils provincial et régional Fès-Meknès et la commune urbaine de la ville, aspire à préserver les expressions artistiques de ce legs culturel, mettre en avant la diversité d’El Aïta Jabalia et faire de cet art un levier de développement culturel et touristique.